Nouveau ! Envie de cuisiner avec Takako? cliquer ici!

      ohagi Bonjour,

J’espère que je ne vous ai pas découragés pour préparer des haricots rouges sucrés dans mon dernier article.
C’est vrai, c’est un beaucoup de travail, mais ce n’est pas compliqué, cela prend juste du temps.
Vous pouvez utiliser la cocotte minute à partie de la 5eme étape, et cuire pendant une petite demi-heure, et rajoutez le sucre en deux fois.

Aujourd’hui je vous présente un exemple d’utilisation du anko, ces haricots rouges sucrés. Cette pâtisserie traditionnelle japonaise s’appelle ohagiおはぎ ou ankoro – mochi あんころもち ou bien encore bota mochi ぼたもち. Il y plusieurs théories sur le nom de cette pâtisserie, mais vous pouvez utiliser n’importe quel nom ! En général presque tous les japonais connaissent ces trois noms.

On va utiliser de riz gluant. Vous pouvez en trouver facilement dans les magasin asiatiques.

Ingrédients pour 15 ohagi
340g riz gluant
1/3 c.c sel
L’eau
Anko

1. Lavez le riz avec l’eau froide et trempez dans l’eau pendant une nuit.

ohagi (5)

2. Égouttez une fois, et préparez vous à le cuire à la vapeur. Utilisez soit une torchon propre et mouillé ou soit un papier cuisson pour cuire le riz.

ohagi (6)

3. Cela prend à peu près 30 min. Vérifiez temps en temps si le riz au face est trop séché arrosez un peu avec vos doigts.

ohagi (7)

ohagi (8)

4. Mettez dans un bol et salez légèrement commencez à écraser le riz.

ohagi (9)

ohagi (1)

5. Faites les boulettes à la taille de votre choix.

ohagi (2)

6. Couvrez les boulettes avec l’anko.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer